[Politique internationale] "Drumpf" comme 45ème Président des États-Unis d'Amérique

Hello tout le monde !

J'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui j'écris un article que je n'avais pas prévu de faire, mais depuis que j'ai appris le résultat des élections américaines, il me semble nécessaire, et je tenais absolument à m'exprimer sur ce sujet. Il ne faut pas rester dans le silence, qui est synonyme de passivité. Ce jour n'est pas seulement un jour sombre pour l'Amérique, mais aussi un jour sombre pour le monde.

Je suis française, et j'habite en France, mais plus que française, je me sens humaine, et c'est cette humanité qui me pousse à ne pas me taire, mais au contraire à dire ce que je pense et ce que je ressens au moment précis où j'écris cet article. 

Je suis non seulement extrêmement déçue, mais aussi profondément choquée par la tournure qu'ont pris les évènements à ce jour. Je n'aurais jamais cru possible que les États-Unis votent en majorité pour Donald Trump, face à Hillary Clinton, je n'aurais jamais pensé qu'après avoir élu un Président noir, qui a agi de la meilleure façon possible pour les États-Unis et pour le monde, et qui a même été réélu, que ce pays se borne à voter pour un candidat qui n'a non seulement aucune expérience politique, mais qui en plus est une menace pour les démocraties, et pour le monde ! Il affirme quand même qu'il est un fervent admirateur de Vladimir Poutine ! 

Depuis qu'il s'est imposé dans les élections du Parti Républicain, Trump n'a cessé de surprendre tout le monde. Nous aurions dû le prévoir, nous aurions dû prendre conscience de la menace qu'il pouvait représenter, et comme nous l'avons sous-estimé, le pire est arrivé. Le directeur du Monde écrit: "Dans le monde qui s'ouvre avec cette élection, tout est possible, même ce que l'on a encore du mal à regarder en face : la prise du pouvoir par un parti extrémiste." 

En effet, Donald Trump, un "homme politique" xénophobe, sexiste et raciste, promet une Amérique tournée vers elle-même, comme elle l'était alors qu'elle n'assumait pas son statut de superpuissance au début de XXème siècle, avec les slogans "America first" et "Make America great again", slogan d'ailleurs déformé par les contestataires de Trump en "Make Donald Drumpf again". Sa politique est anti-immigration avec le projet de "rendre l'Amérique aux Américains", et l'éventualité on ne peut plus xénophobe de construire un mur de 1600km avec la frontière mexicaine pour empêcher les migrants de passer, ainsi que de renvoyer les migrants sans-papiers chez eux. Il veut annuler l'accord de Paris sur le climat, en niant l'existence du réchauffement climatique. Au niveau de l'économie, sa stratégie sera centrée sur l'Amérique, annulant les accord avec les pays européens. Il est également contre l'avortement et il valorise le port d'armes. En politique étrangère, il veut créer une alliance avec la Russie et appelle à la destruction de l'EI, il refuse une entrée totale aux États-Unis pour les musulmans et veut utiliser la torture pour lutter contre le terrorisme. Autant dire, qu'il s'agit de décisions irraisonnées et contraires aux mesures prises auparavant. 

Pour moi, il était évident que les États-Unis d'Amérique allaient faire le bon choix et élire Hillary Clinton, une femme dont le mari avait été élu Président dans les années 90, une femme brillante et modérée qui avait une longue carrière en politique, aux côtés de son mari, puis de Barack Obama comme Secrétaire d'État, l'équivalent du ministre de l'extérieur. Elle aurait su gérer le pays, et prendre les bonnes décisions pour son pays.

Aujourd'hui elle aurait pu devenir Présidente si la majorité des Américains ne s'étaient pas montrés aussi sexistes, et n'avaient pas voté par défaut ! Je trouve que c'est absolument scandaleux d'avoir de tels préjugés, surtout à notre époque, mais ils n'ont bien sûr jamais cessé. Je constate avec regret qu'il n'y a pas un pays dans le monde où les femmes ne sont pas considérées de la même manière que les hommes. Je me considère comme étant féministe, parce que je pense qu'il est normal que l'on soit considérées de la même manière que les hommes. Il est navrant que des hommes ne se sentent pas concernés par le féminisme, qui n'est pas une haine envers le masculin, mais un appel à l'égalité. 

Aujourd'hui le sexisme a permis cette élection, et j'espère que ceux qui ont décidé de voter Trump se rendront compte de l'ampleur et du désastre de leur décision pour le monde, et pour leur pays. 

 

[Politique internationale] "Drumpf" comme 45ème Président des États-Unis d'Amérique
Retour à l'accueil