14 Juillet 2016

Hello tout le monde !

Aujourd'hui j'ai un bien triste article à partager avec vous, encore une fois. J'espère de tout coeur que ce sera le dernier que j'écris même si j'en doute. Je refuse de me taire sur un acte d'une telle violence et d'une telle barbarie, même si je me sens impuissante et que je sais que je ne peux pas faire grand chose de plus. 

Jamais je n'aurais pensé qu'un attentat aurait lieu à Nice, sur ma Côte d'Azur, mais je me suis leurrée, comme tous ceux qui étaient présents sur la promenade des Anglais hier soir. Il existe pourtant bien un réseau terroriste là-bas et Nice est la deuxième ville la plus touchée. Mais au delà de ces chiffres, cela reste un choc important qui nous rend tous malades. Je reste sans voix même des heures après l'avoir appris. J'ai immédiatemment contacté mes proches et mes amis qui habitent là-bas. J'ai été soulagée par les réponses de certains d'entre eux mais je suis sans nouvelles de certains, et il n'y a rien de pire que de rester dans l'attente, et d'imaginer que le pire s'est produit...

À la date déjà sinistre du 14 juillet 1789 dûe à la prise de la bastille, se succède le 14 juillet 2016. Cette fête sera désormais pour moi teintée de tristesse, de cette tristesse que je ressens au moment où j'écris cet article. C'est en ce jour de liberté, symbole de la France telle qu'elle est devenue suite à la fête de la Fédération, que les terroristes ont de nouveau frappé. Après la liberté d'expression, c'est aux fondements de la République Française, de la France qu'ils se sont attaqués. 

Dans ce monde nous n'avons pas le temps de grandir que nous sommes déjà confrontés aux horreurs de notre monde, nous n'avons pas le temps de vivre que trop d'entre nous ont déjà donné leur dernier soupir trop tôt. Dans ce monde, la peur nous éloigne de l'amour et il faut à tout prix que nous restons unis face à ce que traverse la France. Alors privilégiez l'amour, et prenez soin de vos proches et de votre famille.

Il me reste quelques mots à dire, et je les réserve à la mémoire des victimes et à leurs familles. J'ai une pensée pleine d'amour et de paix pour tous ceux qui ont été touchés par cet attentat. C'est toujours plus dûr pour ceux qui restent. Trop de villes ont été touchées alors que certains n'ont toujours pas pansé leurs blessures. Il faut que l'on continue à vivre, et que l'on relève la tête quoi qu'il advienne. 

Je vous aime de tout mon coeur,

Alice

Retour à l'accueil