Dear Me

Dear Me,

Je suis toi dans le futur, au lycée, à un endroit dont tu ne soupçonnes pas l'existence, ni le fait que tu vivras là un jour. Aujourd'hui je ressens le besoin de t'écrire, de te délivrer des épreuves qui t'attendent. Tu as treize ans, et tu vas bientôt en avoir quatorze, tu es jeune, innocente, et tu as une certaine pureté. Tu n'as encore rien vécu de déchirant jusqu'à présent, et j'en suis heureuse pour toi. Tu as la vie dont tu rêves, même si tu ne t'en rends pas encore compte. Tu es au-dessus des épreuves de la vie, de la mort, de l'amour, et tu es heureuse.

Actuellement, tu es au début de ton année de Troisième. L'été est fini, et il a surement été l'un des meilleurs que tu aies vécu. Tu as retrouvé ta famille au grand complet, et cela pour la dernière fois à l'heure où je t'écris. Elle ne sera plus la même d'ailleurs, après la perte d'un être cher. Je ne peux pas empêcher tes larmes de ruisseler sur tes joues alors que tu l'apprendras, mais je suis toujours là quoi qu'il arrive. 

Auparavant tu tomberas amoureuse, et je pense que tu te doutes de qui il s'agira... Mais tu ne t'en rendras compte que lorsqu'il sera trop tard, lorsque vous ne pourrez plus être ensemble. Ne plus revoir cette personne provoquera chez toi un grand vide, que tu ne parviendras pas à combler, seul le temps pourra le réparer, et les années passent lentement. 

Tu vas connaître une chaîne de derniers instants lors de tes derniers jours dans la ville qui t'as vue grandir, derniers jours au collège, dernier plongeon dans la mer, dernière soirée entre voisins, derniers moments entre amis... Ces amis, tu seras toujours en contact avec eux au moment où je t'écris, même si cela fait trop longtemps que tu ne les auras pas vus. 

Ta meilleure amie va te reprocher de n'avoir pas été assez présente alors qu'elle en avait besoin, votre amitié va en prendre un coup, mais va tenir bon, et tu la reverras, tu peux en être sûre. Tu vas prendre conscience de ton manque de maturité qui a provoqué une série de chocs émotionnels que tu n'étais pas prête à recevoir, mais il est temps pour toi d'en prendre conscience. 

Tu vas quitter ta vie telle que tu la connais, pour une nouvelle, et tu auras énormément de mal à t'en remettre. Le temps passant, la douleur restera la même. Tu vas faire des cauchemars dès que tu fermeras les yeux pendant des semaines, et tu te reveilleras l'oreiller plein de larmes. Tu vas faire des choix, des bons et des mauvais, mais tu vas avancer. Tu vas replonger par moments, mais tu auras toujours quelqu'un sur qui compter, même si ce n'est pas forcément la personne à qui tu penserais au premier abord. 

Tu vas tenir un journal, et lui confier ce que tu ressens de jours en jours, il t'aidera à mettre des mots à tes sentiments. 

Cependant tu ne te laisseras pas aller, tu garderas le contrôle même si tu dois pour cela enfouir tes sentiments, et avoir un coeur de pierre, que rien n'ébranlera. Avec le temps, il s'adoucira, mais fais confiance à ton intuition, elle sera de bon conseil. Parle à ceux en qui tu as confiance, ils seront là. 

La vie est quelque fois injuste, à toi d'avoir une longueur d'avance sur elle pour la rendre meilleure. La tienne sera une suite de changements, et il faudra que tu t'y fasses. Certains jours, l'on se dit que la vie vaut la peine d'être vécue, alors pourquoi la réduire à un seul moment ? Tu as tout perdu une fois, mais tu as tenu bon, et tu l'as regagné. La plupart de tes souvenirs te feront pleurer, mais ce n'est pas parce que ta vie aura été un enfer, c'est parce qu'elle a été parfaite. C'est des larmes de joie, pas de tristesse. Tout ce qui arrive n'est pas de ta faute. Rappelle-toi de ces mots. 

Aujourd'hui, tu es heureuse. Nostalgique mais heureuse. Tu as surmonté toutes ces épreuves. Il y en aura probablement des pires, mais tu peux considérer celles-ci comme des victoires personnelles. Cela t'as fait grandir, et tu peux être fière de celle que tu es devenue. Tu peux réaliser tes rêves si tu y crois vraiment, ne l'oublies pas. 

 

Alice

 

Retour à l'accueil