[Psycho] Se sentir bien dans sa peau

Hello tout le monde ! 

J'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui je vous retrouve avec un article sur un sujet que je n'ai pas abordé assez souvent sur mon blog, qui est la psychologie. Je suis en vacances et je déborde d'idées, ne vous étonnez pas si je crée de nouvelles catégories, pour changer un peu mon blog... 

Ici en l'occurence, je vais aborder le fait de se sentir bien dans sa peau. Je tiens à vous dire que ceci n'est pas un article dans lequel je vais jouer à la psychologue, je tiens seulement à vous dire que se sentir bien dans sa peau est surtout une question de psychologie. Le changement n'est pas physique, mais psychologique ! Et il est important de savoir cela, sinon il ne peut y avoir aucun changement possible. Tout se déroule dans la tête. On se persuade que l'on est ce que l'on est pas en se comparant à des choses qui ne sont pas comparables avec ce que l'on est. 

En pensant de cette manière-là, on colle des étiquettes: les gens populaires, les sportifs, les cheerleaders, les losers, les intellos, les duffs... Et on n'arrive à rien en se lamentant sur son sort. Il faut aller de l'avant et comprendre qu'une personne ne se limite pas à ce que les gens pensent d'elles. La confiance en soi ne s'improvise pas comme ça, il faut le vouloir

Je vais procéder par étapes pour expliquer ce phénomène. 

Etape 1 : La prise de conscience

Cette première étape est, je dirais, la plus cruciale. C'est le début de la manoeuvre qui va permettre de se sentir bien dans sa peau. Le plus souvent, cela induit l'étonnement, ou pire la dépression, et le but est de l'éviter. On se rend compte que l'on est pas comme on voudrait et on ne sait pas trop comment changer cela... 

Etape 2: Le revirement de situation

On décide qu'à partir de maintenant, on va tout faire pour changer. Attention, il ne faut pas confondre cette étape avec la troisième étape. Celle-ci se passe dans la tête essentiellement. On revient au croisement des voies que l'on avait pris du mauvais côté, pour se préparer à aller dans un bonne direction, sur la voie que l'on voulait.

Etape 3: Le changement

On se prend en main. On agit. Le changement est capital. Il faut montrer aux autres qui l'on est vraiment et pas ce qu'ils croient que vous êtes. Le secret est, la plupart du temps, de dire ce que l'on pense aux moments où l'on pense, sans le cacher. La franchise est la clé du fait d'être soi-même,  de ne pas se cacher. Posez-vous la question: pourquoi ? 

Etape 4: L'acceptation

On accepte d'être qui on est même si ce n'est pas ce que l'on voulait au départ. On peut nous changer, sans changer ce que l'on est au fond. 

Etape 5: L'acceptation + 

On accepte d'être ce que l'on est, en soyant plus soi-même. Tu es bizarre ? Sois la plus bizarre ! Cette étape est comme une libération

Bien sûr, tout ça est purement subjectif. Le plus important est d'être soi-même. 

Retour à l'accueil