Interview: la philosophie expliquée par une prof

Ceci est un article programmé, je ne répondrai pas tout de suite à vos commentaires, je serai sur la route des vacances...

 

Hello tout le monde !

J'espère que vous allez bien ! Aujourd'hui je reviens avec un article très spécial ! Il s'agit d'une interview concernant les cours de philosophie de terminale, et de première pour les L. J'ai décidé de vous faire profiter du fait que ma mère enseigne la philosophie, pour vous écrire un article. On y a passé pas mal de temps chacune, moi pour les questions et la rédaction sur overblog, et elle pour ses réponses précises. J'espère donc qu'il vous plaira, même si vous n'êtes pas tous concernés directement. 

Je vous rappelle qu'une FAQ spéciale est ouverte un moment, jusqu'au 1er Août, et que vous pouvez poser toutes les questions qui vous viennent à l'esprit sur votre année prochaine, j'y répondrai avec plaisir ! Le premier Dear Diary arrive bientôt ! Je compte sur vous pour qu'il y en ai t d'autres !

C'est parti !

 Peux-tu décrire la philosophie en quelques mots, de ton point de vue ? 

La philosophie fait partie des techniques que nous mettons en oeuvre pour savoir, comprendre, interpréter ou donner du sens. Mais elle est aussi un mode de vie lorsque l'on s'adonne à la philosophie, on cherche une conformité entre la pensée et les actes. Le plus simple, pour dire ce qu'est la philosophie, est de la comparer à d'autres domaines du savoir:

- la biologie s'occupe du vivant

- la physique s'occupe de la nature dans son versant matériel

- la médecine étudie et soigne le corps

- l'histoire s'intéresse à l'évolution humaine

- la philosophie est en charge de toutes les questions qui se posent à l'humanité sans qu'aucune réponse ne soit suffisante ni entièrement satisfaisante: Peut-on vouloir le mal ? Le beau se trouve -t-il dans l'objet ? Etre libre est-ce faire ce qui nous plaît ? Peut-on parler pour ne rien dire ? L'existence a-t-elle un sens ? 

A la lecture de ces questions, chacun peut avoir un avis, une opinion, une réponse à proposer. Ce n'est pas encore de la philosophie. Philosopher, c'est emprunter un chemin différent de la simple opinion. Philosopher, c'est étudier rationnellement des questions posées et ce qu'elles présupposent. Philosopher, c'est produire un discours rationnel qui soit recevable par chacun, bien au-delà donc des avis des uns ou des autres. 

♦  Donc il n'y a pas une unique définition de la philosophie. Comment se déroule un cours de philosophie habituellement ? 

Un cours de philosophie doit être pour les élèves, l'occasion d'une prise de conscience, d'un éveil. Tout peut être matière à philosopher. Les grands problèmes se cachent dans les questions ordinaires, et il faut apprendre à déceler cela. Ensuite, pendant l'année de terminale, les élèves s'habituent à penser et à réagir en philosophes, c'est-à-dire en questionnant même et surtout ce qui paraît évident. 

♦  C'est en effet très différent des autres matières où l'on enseigne des notions prouvées et du savoir transmis. Qu'est-ce qui est le plus dur dans ces cours pour les élèves ? 

Ce qui est le plus dur pour les élèves, c'est d'accepter de tout remettre en question, y compris ce qui leur semblait jusque là aller de soi. Beaucoup s'y refusent car les idées reçues leur semblent bien plus rassurantes et confortables. 

♦   Mais pour éviter le plus possible les idées reçues, il faudrait commencer plus tôt à aiguiser notre pensée, et rester ouverts à toute possibilité...Si tu devais changer quelque chose dans l'enseignement de cette matière, réformes concernant cette matière , que choisirais-tu de faire ?  

La tranformation qui me semblerait la meilleure consisterait à imposer un cours d'histoire de la philosophie, obligatoire, pendant le collège. Puis à faire démarrer en seconde l'enseignement de la philosophie à travers cinq ou six notions. 

 Comment notes-tu ? Que faut-il faire pour avoir les meilleures notes possibles ? 

Je valorise toute tentative pour penser par soi-même et tout effort qui prend l'allure d'un raisonnement. Rien ne m'attriste davantage qu'une copie bâclée et comportant des copiés-collés importés du web. Affronter les questions posées, se battre avec un texte permet d'avoir des notes élevées. 

♦   Quels sujets préfères-tu enseigner ? 

J'adore préparer et présenter des cours sur l'art, la technique, le travail et autrui. 

♦  Un conseil pour ceux et celles qui veulent progresser en philosophie ? 

Pour progresser en terminale, il faudrait que chaque élève puisse se spécialiser dans un ou deux domaines de réflexion. A défaut : il faut s'intéresser à tout et lire le plus possible les oeuvres des philosophes : dans les manuels, la lecture des textes est un bon entraînement, et en livres, on peut commencer par des ouvrages simples comme Les Justes d'Albert Camus, Eichmann à Jérusalem d'Hannah Arendt ou L'Anti-Manuel de Philosophie de Michel Onfray. 

Pour aller plus loin, votre professeur de philosophie donnera de bons conseils. Mais surtout, il faut impérativement mettre ses pas dans ceux du professeur: c'est en l'imitant, en faisant exactement comme il fait que l'on parviendra à penser par soi-même. Trop d'élèves, en voulant ne pas faire comme le professeur échouent, car ils ne comprennent pas que penser s'apprend

 

 J'aimerais rajouter que les élèves les plus brillants dans les autres matières ne sont la plupart du temps pas excellents en philosophie. Il sont trop logiques, et moins créatifs que d'autres. Donc ne vous inquiétez pas, en ayant des notes correctes, vous pouvez très bien être excellents en philosophie. Dans l'Antiquité, les philosophes étaient aussi physiciens, mathématiciens, etc. L'un n'empêche pas l'autre... 

Voilà pour cet article. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en commentaire. 

Et vous, la philosophie vous tente-t-elle ? Cet article a-t-il éclairé votre lanterne ? 

 

 

 

Retour à l'accueil